industrial fabric modular building structure tent winter resistant

Règlementation pour chapiteau d’hiver

January 11, 2017 1:58 pm

RÉGIE DU BÂTIMENT

Au Québec, pour faire une installation de chapiteau, la Règlementation chapiteau d’hiver exige d’avoir une licence de la R.B.Q. Demandez à un de nos conseillers pour de plus amples informations.
Notre licence R.B.Q. 8274-5837-42

RETARDEMENT AU FEU

Tout d’abord, nous respectons la règlementation sur les toiles et matériaux utilisés pour les chapiteaux et la décoration. Cette règlementation exige d’être conforme à la norme CAN/ULC-S109 (Essai de comportement au feu des tissus et pellicules inflammables).  Nous sommes donc en mesure de fournir un certificat confirmant que les chapiteaux sont conforme aux retardement au feu.

NORMES INCENDIES

Selon les règlementations du CNPI (Code National de prévention des incendies), les chapiteaux dont la capacité d’invités est supérieure à 1000 personnes doivent obligatoirement comporter un système d’alarme incendie (sonore et visuel). Donc, celle-ci doit être munie d’une station de déclencheur, atteignable de partout dans le chapiteau à une distance maximale de 100 pi. À chacune de ces stations, nous y installons une sortie d’urgence avec batterie “back-up” et un extincteur fonctionnel et approuvé.

Solidité de la structure

Tout d’abord, les éléments structuraux du chapiteau doivent être conçus par un ingénieur.  De plus, ce dernier doit pouvoir attester que la tente et son installation sont conformes aux normes applicables.

En ce qui nous concerne, nous avons toutes les approbations d’ingénieur.

Consultez la Règlementation chapiteau d’hiver R.B.Q.

Ensuite une nouvelle directive vient d’être annoncée par la R.B.Q  à la suite de problèmes constatés lors d’événements récents, la Régie du bâtiment du Québec souhaite (R.B.Q) rappeler les règles de sécurité concernant l’installation et l’utilisation de tentes et de chapiteaux en hiver. Puisque les conditions météorologiques saisonnières, telles que les accumulations de neige, de glace ou de verglas, imposent une vigilance accrue compte tenu de leurs effets possibles sur la structure de ces aménagements temporaires. Et donc, cette responsabilité est partagée entre l’ingénieur responsable des plans et devis, l’entrepreneur qualifié chargé de leur installation et l’exploitant du site.

Contactez-nous pour plus d’informations concernant Règlementation chapiteau d’hiver.



Retour